Kardesch

En quelques mots

Née au Pays Basque, Kardesch a grandi dans une famille ouverte sur la tradition et sur la différence. Initiée très tôt à l’art, elle forge son gout en marge des tendances et des modes. A la suite de ses études à l’Ecole du Louvre, elle s’immerge rapidement dans le monde de l’art abstrait. Ce style s’ouvre à elle comme une évidence. 

Aucun sujet n’apparaît dans ses toiles si ce n’est la peinture elle-même. La construction est vigoureuse, des formes simples, presque archaïques. Courbes et ondulations rythment, organisent et stabilisent l’espace. 

Les formes, les couleurs sombres et les glacis, très travaillés, font émerger dans la trame de ses toiles, la lumière blanche de nos transformations successives, fusionnant les oppositions devenues fécondes dans une incessante recherche d’équilibre.

Avec force et sensibilité, les tableaux de Kardesch entrent en résonnance avec nos interrogations les plus intimes sur nos métamorphoses intérieures.

slide 1
slide 1
slide 1
slide 1
slide 1
slide 1
Kardesch 1
Kardesch5
Kardesch 2
Kardesch4
Kardesch3
Kardesch 6
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Démarche artistique

“Si peindre n’a jamais été un choix pour moi mais s’est imposé comme une nécessite, il m’aura fallu une longue thérapie et beaucoup de temps pour m’accepter et me définir comme artiste.

Il ne m’a jamais suffit “d’enfiler l’habit” pour m’en tenir au rôle, les épreuves que la vie m’a imposées comme à chacun, auront fait de mon chemin un apprentissage long et difficile, ou seul le besoin aura été le moteur, envers et contre tout ce qui m’entourait, mon éducation et mes possibilités du moment.

La lutte est ma dynamique, et aujourd’hui elle me permet de ne plus jamais remettre en question ce pourquoi je suis faite, dépassant toute raison commune.”

KARDESCH

“Le noir est la couleur la plus magnétique.
Elle intrigue et transporte.

Depuis toujours , je travaille le noir avec plusieurs langages, plusieurs sensations et ressentis. Toujours à l’huile, accompagné souvent du fusain il s’impose dans mon travail, le traversant et le bouleversant, il est omniprésent.”

KARDESCH

Parcours artistique

Expositions personnelles

2020 Cap ferret : Exposition Cap Sittelle
2020 Genève Legend Art Gallery
2019 Genève Legend Art Gallery
         Bayonne : Galerie Izartea
2018 Saint jean de Luz :  exposition Municipale
2018 Beverly Hills USA : Galerie Husar Fine Art 
2017 Biarritz : Exposition Municipale, Crypte Sainte Eugénie
2013 Biarritz : Barclays Bank
2012 Biarritz : Exposition Hôtel du Palais
2012 Bordeaux : Galerie des 2 Arts  
2011 Biarritz ; Exposition Hôtel du Palais
2010 Genève : Galerie l’Exemplaire 
2008 Biarritz : Médiathèque Tétralogie de MISHIMA
2008 Biarritz : Exposition municipale
2005 Genève – Galerie l’Exemplaire 
2004 Biarritz : Galerie Naël Biarritz
2004 Genève : Galerie l’Exemplaire 
2003 Biarritz : Exposition Municipale, Crypte Sainte Eugénie
2000 Biarritz : Galerie Latérit
1999 Biarritz : Galerie Latérit
1998 Biarritz : Galerie Latérit
1993 Genève : Galerie Le Nouveau mur 

Expositions collectives

2017 Houston USA : Consulat de France  
2017 Miami USA :  Gum Galleria
2017 Barbizon : Besharat Gallery
2016 Miami : Gum Galleria
2016 Barbizon : Besharat Gallery
2015 Osaka Japon : Shibatacho Gallery  
2015  Barbizon : Besharat Gallery
2015 Miami : Gum Galleria
2014 Miami : Gum Galleria
2013 Miami : Galerie UNIX
2013 Paris : Mycontemporary,  Royal Monceau
2013 Paris : Galerie de Thorigny
2011 Paris : Art of Mena
2010 Paris : Business Art, Espace Pierre Cardin
2009 Paris : Salons d’Automne
2009 Biarritz : Château de Brindos
2005 Paris : Galerie Brun Léglise
2003 Paris : Galerie Brun Léglise
2001 Biarritz : Galerie Page
2000 Rome : Galerie communale d’art moderne et contemporain de Rome         

Musées et collections publiques

2005 U S A, Augusta
2005 Belgique, Ixelles
2005 Portugal, Cascais
2005 Espagne, Jerez
2004 France, Biarritz

Travaux entreprises et lieux publics

2017 Golf de la Nivelle – Ciboure
2016 Exposition Mercedes Benz – Gare du Midi Biarritz
2016 Réalisation de 21 Toiles Sofitel Miramar Biarritz
2015 Bayonne : Galeries Lafayette “L’Art prend ses quartiers” avec ART-IS
2015 Exposition Mercedes Benz – Gare du midi Biarritz
2011 Open gaz de France de Tennis GDF-Suez  
linéaire de 2m x 20m
2010 Open gaz de France de Tennis GDF-Suez 
linéaire de 2m x 15m
2009 ERDF – DOSO trophée de l’innovation
2009 Open gaz de France de Tennis GDF-Suez
2008 Baie de Saint Jean de luz installation de 450 m2 de Kakémonos

“Avec Chemins de vie, le travail sur le blanc, plus en retenu, donne des pistes, les efface, c’est une peinture secrète qui ne se donne pas au premier regard. Le geste est vif, au couteau, sans respiration, sans hésitation, blanc sur or, blanc sur blanc. Les matières présentes, sans empâtement, laissent apparaître les couleurs poudrées, transparentes. J’ai souhaité que l’émotion ressentie soit une complémentarité comparable à l’ombre et la lumière qui sommeille en chacun.”

“Avec Noir Miroir – Désordre, aucune précipitation dans le trait, maitrise et respiration sont les mots clefs de cette série. On y ressent une force certaine, voluptueuse. L’Huile est tactile à l’œil et enlève toute agressivité malgré un trait puissant, placé là sans repentir. Cette série est un aboutissement. L’artiste doit être centré et riche de son travail passé pour tenter d’émouvoir avec un simple trait. les fonds sont travaillés, épais, plus ou moins lisses. Aucun artifice, Huile noire et pinceau sur la toile, au plus simple, au plus difficile.”

“Avec Equilibres, des formes de plus en plus massives et primitives envahissent la toile. Les noirs s’imposent par leur masse et leurs matières travaillées en épaisseur, légèreté ou brillance. Des demi-teintes ou des couleurs fortes accaparent une grande partie de la toile, pour donner une intention à l’or, omniprésent. On peut ressentir ainsi, une opposition entre le précieux et l’archaïque, qui finissent par s’équilibrer, laissant une grande place à la respiration que nous impose le blanc, le fond de la toile.”

“j’ai cherché avec Portes à travailler des noirs graphiques au travers d’une construction vigoureuse, de formes simples, archaïques presque, courbes et ondulations. Le précieux de la poudre d’or et son éclat m’ont aidée à mettre en évidence les noirs qui structurent, en occupant les blancs de la toile et en laissant une importance au vide. Les portes peuvent être plus ou moins faciles à franchir, plus ou moins noires ; elles restent toujours la promesse de quelque chose de meilleur, c’est pourquoi la couleur y est présente.”